© Comestible

©* Comestible moyen

©** Bon comestible

©*** Excellent comestible

T Toxique

Mortel

(L'auteur décline toute responsabilité concernant la consommation d'espèces identifiées seulement avec ce site. Les récoltes doivent faire l'objet d'une vérification par un mycologue avant d'être consommées si l'on n'est pas certain de sa cueillette.)

 

 

Lactaire roux

Lactarius rufus (Scop. : Fr.) Fr.

 

 

Chapeau : jusqu'à 12 cm, brun roux, mamelonné. Lames : blanches, devenant rousses. Pied : un peu plus clair que le chapeau. Chair : blanchâtre, odeur légèrement acide, saveur de la chair et du lait piquante. Biotope : sous nos Pins maritimes.

 

 

Lactaire à odeur de chicorée

Lactarius camphoratus (Bull. : Fr.) Fr.

 

 

Chapeau : jusqu'à 6 cm, brun roux. Lames : beiges un peu rosâtres. Pied : roux à vineux. Chair : rosâtre avec un lait blanchâtre et immuable. Odeur de chicorée et saveur du lait et de la chair douce. Biotope : sous nos feuillus et conifères.

 

 

Lactaire blafard

Lactarius luridus (Pers. : Fr.) Gray

 

 

Chapeau : jusqu'à 10 cm, roussâtre avec des guttules plus sombres. Lames : blanchâtres. Pied : blanc un peu jaunâtre. Chair : lait blanc, immuable isolé, âcrescent. Il devient violet chocolat sur la chair. Odeur un peu fruitée. Biotope : sous nos feuillus.

 

 

Lactaire fauve

Lactarius fulvissimus Romagn.

 

 

Chapeau : jusqu'à 8 cm, roussâtre. Lames : blanchâtres à un peu orangées. Pied : roussâtre, plus clair au sommet. Chair : blanchâtre à un peu rosâtre, lait blanc immuable, doux comme la chair avant de devenir un peu piquant. L'odeur rappelle le caoutchouc. Biotope : sous nos feuillus.

Note : espèce rare dans la région.

 

 

Lactaire délicieux ©**

Lactarius deliciosus (L. : Fr.) Gray

 

 

Chapeau : jusqu'à 15 cm, un peu orangé, grisâtre, zoné. Lames : orangées, se tachant de vert. Pied : orangé avec des fossettes. Chair : orange, lait orangé, odeur fruitée et saveur de la chair et du lait douce. Biotope : sous nos Pins maritimes.

Note : c'est notre fameux "catelan" aussi appelé "ine riate" en pays gabaye.

 

 

Lactaire flamboyant C

Lactarius rugatus Kühner & Romagn.

 

 

Chapeau : jusqu'à 10 cm, orangé à roux, plus ou moins ridé sur la marge. Lames : crème, tachées de brunâtre aux blessures. Pied : un peu orangé et plus clair au sommet. Chair : blanchâtre, lait blanc brunnissant au séchage. Saveur douce, odeur faible d'artichaut. Biotope: sous nos feuillus.

Note : espèce peu commune dans la région.

 

 

Lactaire zoné

Lactarius zonarius (Bull.) Fr.

 

 

Chapeau : jusqu'à  15 cm, blanchâtre un peu ocre, plus ou moins zoné. Lames : blanchâtres, serrées. Pied : blanchâtre. Chair : blanche, grisonnant à la coupe, lait blanc, immuable. Saveur de la chair et du lait très piquante, odeur fruitée. Biotope : sous nos chênes.

 

 

Lactaire des peupliers

Lactarius controversus Pers. : Fr.

 

 

Chapeau : jusqu'à 30 cm, visqueux, blanchâtre taché de rose. Lames : rosâtres. Pied : blanchâtre. Chair : blanchâtre, lait blanc quasi immuable, saveur piquante pour la chair et le lait, odeur faible. Biotope : essentiellement sous nos peupliers.

 

 

Lactaire hépatique

Lactarius hepaticus Plowright

 

 

Chapeau : jusqu'à 7 cm, brunâtre. Lames : crème. Pied : un peu plus clair que le chapeau sauf à la base. Chair : blanchâtre, lait blanc au jaunissement lent, saveur amère, piquante dans la chair et le lait, odeur légère de caoutchouc. Biotope : sous nos conifères.

 

 

Lactaire à lait jaunissant

Lactarius chrysorrheus Fr.

 

 

Chapeau : jusqu'à 10 cm, ocre orangé, zoné de fossettes. Lames : blanches à crème. Pied : blanchâtre à légèrement orangé. Chair : blanche, lait blanc devenant jaune vif, saveur du lait et de la chair piquante, odeur fruitée. Biotope : sous nos chênes.

 

 

Lactaire ridulé, Lactaire à spores ailées

Lactarius pterosporus Romagn.

 

 

Chapeau : jusqu'à 10 cm, café au lait, ridé. Lames : plus ou moins ocre. Pied : blanchâtre un peu ochracé. Chair : blanchâtre, devenant rosâtre à la coupe. Lait blanc un peu rose au bout d'un moment, saveur douce pour la chair et piquante pour le lait, odeur faible. Biotope : sous nos feuillus.

 

 

Lactaire des bourbiers

Lactarius lacunarum Hora

 

 

Chapeau : jusqu'à 6 cm, brunâtre un peu orangé, le plus souvent mamelonné. Lames : blanchâtres. Pied : brun orangé, plus clair au sommet. Chair : blanchâtre à un peu rosâtre, lait blanc à jaunissement lent, saveur de la chair et du lait douce puis légèrement piquante, odeur faible. Biotope : terrains souvent inondés, sous nos feuillus.

 

 

Lactaire à pied blanc

Lactarius azonites (Bull.) Fr.

 

 

Chapeau : jusqu'à 8 cm, gris brunâtre, taché de blanc, velouté. Lames : blanchâtres à crème foncé, interveinées et se tachant de rose orange. Pied : blanc. Chair : blanchâtre, devenant rose orangé lorsqu'on la coupe, lait blanc rosissant, odeur faible et saveur du lait et de la chair douce en général. Biotope : essentiellement sous nos chênes.

 

 

Lactaire trompeur

Lactarius decipiens Quél.

 

 

Chapeau : jusqu'à 7 cm, ocre un peu rosâtre. Lames : pâles. Pied : subconcolore. Chair : saveur légerement âcre et odeur de pélargonium. Lait blanc jaunissant rapidement. Biotope : sous nos feuillus.