Collybie guêtrée
Gymnopus peronatus (Bolton : Fr.) Antonin, Halling & Noordel.

 

 

Chapeau : jusqu'à 7 cm, brun ocre. Lames : jaunes à brunâtres. Pied : jaunâtre, très poilu vers la base. Chair : un peu jaunissante, odeur de vinaigre et saveur plus ou moins piquante. Biotope : dans la litière des forêts.

Note : les poils de la « guêtre » du pied peuvent être jaunes, blancs ou gris.

 

Collybie des chênes
Gymnopus dryophilus (Bull. : Fr.) Murrill

 

 

Chapeau : jusqu'à 6 cm, roussâtre, hygrophane. Lames : blanchâtres. Pied : roux à blanchâtre, à base non bulbeuse. Chair : blanche, odeur faible et saveur douce. Biotope : surtout sous nos feuillus.

 

Collybie aqueuse
Gymnopus aquosus (Bull. : Fr.) Antonin & Noordel.

 

 

Chapeau : jusqu'à 6 cm, ocre très pâle, hygrophane. Lames : blanches, serrées. Pied : ocre pâle à base pourvue d'un bulbe avec des cordons mycéliens. Chair : blanche. Biotope : lieux humides, surtout en forêts de feuillus.

 

Collybie à pied en fuseau
Gymnopus fusipes (Bull. : Fr.) Gray

 

 

Chapeau : jusqu'à 8 cm, beige roussâtre à ocre rougeâtre. Lames : blanchâtres se tachant de roussâtre. Pied : blanchâtre au sommet et roux à la base, en fuseau. Chair : blanche, odeur faible et saveur douce. Biotope : en touffes sur souches de feuillus.

Note: on évitera de consommer cette espèce qui peu provoquer des désordres digestifs.

 

Gymnopus luxurians (Peck) Murrill

 

 

Cette espèce semblerait être invasive. Plutôt rare pour le moment dans la région on peut la trouver dans les endroits où un mulch de bois broyé a été répandu.
Le chapeau est brun roux, les lames blanchâtres et le pied roussâtre à blanchâtre.